Champagne Viard-Lanier

L'ASSEMBLAGE OU CUVEE

En mariant des « vins clairs » issus de crus, de cépages et d'années aux qualités aromatiques et organoleptiques différentes, l'art de l'assemblage est de créer un vin supérieur à la somme des vins de base. Le vigneron ou le chef de cave qui réalise l'assemblage a pour objectif de réaliser un Champagne qui reflète sa vision, son style propre, dont il cherche d'année en année à perpétuer les caractéristiques.

On peut assembler plusieurs dizaines de crus et les combinaisons avec les années et les cépages sont multiples, elles nécessitent une longue expérience des terroirs, de la dégustation mais aussi une créativité et une mémoire sensorielle sans faille, capables de concevoir l'évolution future du vin. La prise de mousse et la maturation sur lies qui suivront l'assemblage vont en effet profondément modifier les caractéristiques du vin au cours du temps.

L'élaborateur choisit à ce stade d'élaborer un vin non millésimé (en utilisant des vins de réserve), un millésime (pour conserver l'expression unique d'une année remarquable), un rosé d'assemblage (avec une proportion de vin rouge de Champagne), un blanc de blancs (seulement des raisins blancs), un blanc de noirs (seulement des raisins noirs), un monocru (un seul village d'origine).

Pour assurer la stabilité du vin, particulièrement importante dans le cas d'un vin mousseux, le vin issu de l'assemblage subit, avant le tirage en bouteille, une stabilisation par le froid, longue (- 5°C pendant une semaine), courte (avec ensemencement en cristaux et agitation) ou en continu. Une nouvelle clarification parfait sa limpidité. Cette stabilisation permet de cristalliser les sels de l'acide tartrique et d'éliminer les cristaux qui pourraient se former ultérieurement en bouteilles.

Champagne VIARD LANIER - 1, route de Bonneil 02400 AZY SUR MARNE - Tél. 0323824888

Copyright©2019 ISAGRI (1.22). Français

Langues